Cosnefroy poursuit la diffusion des gagnants chez AG2R La Mondia

21/09/2017 0
En 2016, AG2R-La Mondiale compte seulement quatre coureurs individuels qui remportent des victoires vetement cyclisme pas cher. Dimanche au Grand Prix d'Isbergues-Pas de Calais, Benoit Cosnefroy est devenu le 11e coureur de la liste 2017 pour remporter une victoire. C'était aussi la première victoire de la carrière de 21 ans après avoir travaillé avec l'équipe le 1er août.
 
Une stagiaire avec AG2R-La Mondiale l'année dernière, Cosnefroy avait monté une poignée de courses françaises et belges d'une journée avant le Grand Prix d'Isbergues-Pas de Calais. Le résultat attendu de la course 1.1 a été une finale de sprint avec des gagnants de Kristoffer Halvorsen (Joker), Nacer Bouhanni (Cofidis) et Arnaud Demare (FDJ) ces dernières années.
 
"Normalement, le Grand Prix d'Isbergues est une course pour les sprinters, et franchement, je n'ai jamais imaginé un tel scénario qui se déroule. Après avoir commencé les pros juste en août, je viens dans la dernière partie de la saison plutôt fraiche ", a déclaré Cosnefroy sur ses attentes.
 
Avec la course routière Worlds U23 vendredi son objectif principal pour septembre, Cosnefroy a ajouté qu'il a commencé la course avec une ambition personnelle nulle pour un résultat.
 
Aujourd'hui, je voulais travailler pour l'équipe et, surtout, faire un bon travail avant les Championnats du monde U23 à Bergen (Norvège) vendredi ", a-t-il déclaré." Mais soudain, je me suis retrouvé en avant de la course sans même avoir destiné à. Au cours de la course, j'ai déclaré à Stéphane Goubert que l'équipe devait poursuivre la pause même si j'étais dedans. "
 
Sur le dernier tour de la course, Cosnefroy a expliqué qu'il pensait que la victoire était à portée de main s'il roulait. Avec Pierre Gouault (HP BTP - Auber93) pour la société, Cosnefroy a réussi à attaquer et à éviter un sprint à deux reprises pour la victoire.
 
"Mais avec quelque chose comme 11,5 km pour aller à la fin du dernier tour, nous avons encore un peu plus d'une minute d'écart, et j'ai compris qu'il serait possible de le faire après tout. J'ai choisi d'attaquer avant un sprint final et J'ai réussi à prendre la victoire. Je n'aurais pas rêvé de gagner ma première course professionnelle très tôt. "
 
Cosnefroy a réussi à passer de sa victoire, expliquant que la victoire est un coup de fouet majeur avant la deuxième et dernière course sur route U23 Worlds.
 
"Je suis très heureux, mais ce soir, je vais mettre la victoire à Isbergues de côté dans mon esprit et commencer à penser à Bergen", a-t-il déclaré. "J'ai fait une belle victoire, mais je sais que la course à Bergen ne se déroulera pas de la même façon. Mais je suis prêt et motivé".
 
Le coéquipier néo-professionnel Rudy Barbier a assuré qu'il était une course à célébrer pour AG2R-La Mondiale alors qu'il franchissait la ligne en cinquième, profitant d'une petite victoire en battant Mark Cavendish.
 
"Ce fut une excellente journée pour nous! Après avoir remporté la victoire de Benoît, j'ai réussi à battre des sprinteurs renommés comme Cavendish et Bouhanni dans le sprint pack, et je suis vraiment heureux. J'ai travaillé avec mon entraîneur Mickaël Bouget spécifiquement sur notre sprint et mettre le train à travailler ensemble de façon transparente ", a déclaré M. Barbier. "Je suis content et particulièrement heureux avec Quentin (Jaurégui) et Julien (Duval) qui étaient encore avec moi à 300 mètres. Tout ce que je devais faire était de déclencher mon sprint.
Pour la saison 2017, Ag2R-La Mondiale a maintenant réclamé 14 victoires, en hausse par rapport aux résultats de 2016, et Barbier, âgé de 24 ans, espère ajouter à cette note avant que la saison ne soit terminée le mois prochain.
 
"J'ai senti depuis plusieurs jours que la forme est vraiment là, et je veux gagner avant la fin de la saison", a-t-il déclaré. "J'ai encore quatre opportunités (Eurométropole - Binche-Chimay-Binche - Paris-Bourges - Paris-Tours), et j'espère saisir mes chances."